François Montcho Ahehehinnou

Né en 1943 – Copyright photos : François Montcho Ahehehinnou.


François Montcho Ahehehinnou est un Fon né en 1943 à Cana (près de Bohicon) au Bénin.
Il entre en apprentissage en 1963 chez le photographe Lucien Akpovo qui a lui-même été formé à l’armée par des Français ; il y demeure sept années. Il travaille ensuite comme photographe ambulant - « il y en avait très peu à l’époque », confie-t-il – et installe également un studio dans sa maison, utilisant sa chambre à coucher comme labo. En 1987, il ouvre le studio Amicale Photo, dans lequel il exerce encore aujourd’hui et où sa fille Lydie, qu’il a formée, l’a rejoint. Passionné par son métier, il forme régulièrement de jeunes photographes et participe aux réunions des anciens photographes de Cotonou.

Ahehehinnou s’inscrit dans la tradition du portrait classique de studio, à la croisée des influences européennes et de l’héritage des traditions ouest africaines (celles des Fon et des Yoruba). Comme de nombreux confrères béninois, il a réalisé des portraits hiératiques en noir et blanc avant s’orienter, à la fin des années 1980, vers des portraits en couleur réalisés devant des murs peints dont il fait régulièrement modifier le motif.

Avant sa présentation dans une exposition collective au Musée Africain de Lyon du 22 février au 20 mai 2012 Ahehehinnou n’avait jamais été exposé. 

Autres portraits de François Montcho Ahehehinnou dans la page "Studios du Bénin", à l'adresse : http://studio-photo-afrique.blogspot.fr/