Ibrahim Sanlé Sory

Né en 1948 – Copyright photos : Ibrahim Sanlé Sory



Les photographes de studio du Burkina Faso sont inconnus du public. Rares sont ceux qui ont conservé des traces de leur travail ; la plupart ont détruit leurs archives ou les ont abandonnées à la poussière et aux intempéries. Ibrahim Sanlé Sory est sans doute le dernier photographe de studio de Bobo Dioulasso à travailler en noir et blanc et à poursuivre son activité dans son studio d’origine. Né en 1948 au village de Nianiagara, il débute très jeune dans la photographie qu’il apprend, en partie, avec le Ghanéen Kodjo Ademako dans les années 1960-62. Il crée l’actuel studio Volta Photo en 1968. Il a d’abord travaillé à la chambre (une caisse en bois) et a ensuite utilisé un Rolleiflex 6x6. Depuis 1985, il travaille avec des appareils 24x36 Nikon et Pentax.

Comme beaucoup de ses confrères africains, il est un témoin et un acteur des années qui ont suivi l’indépendance de la Haute Volta en 1960. D’un œil amusé et nostalgique, il se souvient de l’âge d’or des studios (1965-1980) pendant lequel il a réalisé des milliers d’images en noir et blanc. Et à l'instar des photographes de la nouvelle génération, il est passé à la couleur dans les années 1980, sans abandonner ses décors peints sur toile qui ont fait sa renommée. Sory regarde aujourd'hui ses portraits d'un air songeur car, dit-il, « tous ces gens, s’ils sont encore vivants, sont certainement fatigués. Et s’ils ne sont pas morts, ils sont bien amortis ».

Quelques unes de ses photographies ont été présentées dans une exposition collective au Städtischen Museum de Munich et au National Museum for African Art de Washington en 1998. Elles ont alors fait l’objet d’une publication dans les catalogues d’exposition. Il a ensuite été exposé dans la galerie de Pierre Malbec (l’Isle sur la Sorgue) en juillet et août 2007, puis à la galerie Dettinger-Meyer (Lyon) en septembre 2007, à la Conditions des Soies (bibliothèque du 1er arrondissement à Lyon) en déceùbre 2008-janvier 2009 et au Musée Africain de Lyon du 22 février au 20 mai 2012. 



Autres portraits de Sanlé Sory dans la page "Studios du Burkina Faso", à l'adresse: http://studio-photo-afrique.blogspot.fr/ 





Deux frères bobo, 1985, Bobo Dioulasso


Deux camarades de classe, 1974, Bobo Dioulasso


Deux amis "bien repassés", 1987, Bobo Dioulasso


Deux amis "Pop", 1979, Bobo Dioulasso


Deux amis, 1977, Bobo Dioulasso


Jumelles au bouquet, 1974, Bobo Dioulasso


Les sœurs "jumelles?", 1975, Bobo Dioulasso


Les jumelles, "en avion", 1977, Bobo Dioulasso


Deux sœurs "comme des jumelles", 1987, Bobo Dioulasso


Deux camarades, 1980, Bobo Dioulasso


Deux sœurs au sac à main, 1979, Bobo Dioulasso


Deux sœurs enlacées, 1988, Bobo Dioulasso


Deux bonnes amies, 1977, Bobo Dioulasso


Deux amies, "le bisou", 1968, Bobo Dioulasso


Coépouses le jour de Tabasky, 1980, Bobo Dioulasso


Coépouses en uniformes, 1990, Bobo Dioulasso


Deux sœurs, 1975, Bobo Dioulasso


Deux amies, 1986, Bobo Dioulasso


Deux amies, 1984, Bobo Dioulasso


Deux amies aux lunettes, 1985, Bobo Dioulasso


Deux bonnes amies, 1973, Bobo Dioulasso


Coépouses, 1970, Bobo Dioulasso


Deux amies, 1971, Bobo Dioulasso


Les amis, "Le jour de la grande prière", 1987, Bobo Dioulasso


Les trois sœurs, 1975, Bobo Dioulasso


Les deux sœurs et leur ami, 1982, Bobo Dioulasso


Les amis musiciens, 1977, Bobo Dioulasso


Les deux frères et l'ami à la bicyclette, 1971, Bobo Dioulasso


Les jumelles et leur petite sœur, 1983, Bobo Dioulasso


Père et ses jumeaux, 1977, Bobo Dioulasso


Les jumelles en famille, 1984, Bobo Dioulasso


La famille et ses jumelles, 1977, Bobo Dioulasso


Jumeaux, 1974, Bobo Dioulasso